Quel mâlâ tibétain choisir pour se protéger des mauvaises énergies ?

Publié le : 04 octobre 20226 mins de lecture

La vie sur terre est entourée de différentes vibrations. Cela pourrait être négatif ou positive. En fait, une vibration négative est considérée comme de la mauvaise énergie. Elle pourra vous donner de la malchance et pourra affecter votre humeur ainsi que votre motivation durant un moment. Ainsi, il est primordial de contrer ces mauvaises énergies afin de réussir tout ce que vous faites. Pour ce faire, le mâlâ tibétain est un outil efficace. Mais, quel mala tibétain choisir pour se protéger des mauvaises énergies ?

Qu’est-ce qu’un mala tibétain ?

Le mala est un terme qui désigne un chapelet, un collier ou une guirlande. À la base, on l’utilise pour réciter les mantras dans la religion bouddhiste et la religion hindouiste. Le bracelet ou le collier mala est constitué de 108 perles de bois de diverses espèces ou de pierres semi-précieuses ayant des vertus lithothérapeutiques. Le nombre 108 est une grandeur importante dans l’hindouisme et le bouddhisme. Elle représente toutes les épreuves que Bouddha a endurées, les souffrances spirituelles, les liens karmiques, les positions du yoga, les noms de Bouddha et beaucoup d’autres éléments. Dans ce cas, elle est au début employée à des fins spirituelles. En outre, des pendentifs symboliques ou des graines plus grosses (gantha ou vajra) sont insérés entre les perles du mala. Cet objet d’ornement est indispensable dans les cultes bouddhiste ou hindouiste puisqu’il aide à réciter du mantra. Cependant, l’utilisation du Collier mâlâ est élargie. Certaines personnes le mettent juste pour le style et d’autres personnes l’enfilent pour se protéger contre les forces du mal. Ainsi, le site www.maloa-shop.com pourra vous aider à trouver le meilleur mala tibétain pour vous protéger des mauvaises énergies ou pour d’autres utilisations de votre choix et votre croyance.

Quels sont les différents types de mâlâ tibétain ?

Le mala tibétain sert à chasser les énergies négatives. Cependant, ses effets sur la vie courante dépendent de la matière dont il est constitué. Le mala doit être utilisé à bon escient pour que ses actions conviennent parfaitement à vos attentes. Alors, la matière qui constitue le mala joue un rôle très important. D’abord, vous pouvez opter pour un mala en pierres naturelles comme la citrine, la tourmaline ou l’œil de tigre. En lithothérapie, ces types de pierres cités dernièrement servent à repousser les vibrations négatives. Ensuite, le mala tibétain en bois sacré est utilisé pour éliminer les pensées négatives de celui qui le porte. Le bois est un matériau essentiel pour avoir une concentration optimale. Le mala tibétain en bois est aussi efficace pour la méditation. Finalement, les pierres précieuses sont des matériaux rarement utilisés par les bouddhistes ainsi que les hindouistes dans un mala tibétain. Toutefois, elles sont efficaces pour augmenter le karma positif jusqu’à un million de fois. Ainsi, l’énoncé de ces différents types vous aidera à bien choisir le mala tibétain qui vous convient.

Quel mala tibétain choisir pour se mettre à couvert des énergies négatives ?

Le mala tibétain est d’habitude employé pour réciter des prières ou de mantras. Pourtant, depuis peu, son champ d’action est élargi. On le trouve dans le yoga, la méditation ou même la lithothérapie. Mais ce qui nous intéresse ici, c’est sa protection contre les mauvaises énergies. Effectivement, ce ne sont pas tous les mala tibétain que vous trouvez sur internet qui sont efficaces pour se protéger des ondes négatives. Dans ce cas, vous devez savoir comment le choisir. D’abord, le mala devrait être initialement doté d’énergie. En fait, la plupart des mala tibétain mis en vente sur les réseaux sont des produits industriels. Du coup, elle ne possède aucune vertu parce que ses conditions de fabrication chargent le collier ou le bracelet d’ondes négatives. Alors, optez pour les mala tibétain qui sont fabriqués suivant les techniques artisanales traditionnelles. Ensuite, optez pour les mala tibétain en pierres précieuses ou semi-précieuses afin d’exploiter ses pouvoirs lithothérapeutiques. Alors, en suivant ces conseils, vous pouvez assurément acheter le lama tibétain qui vous protégera des ondes négatives.

Comment entretenir son mala tibétain pour se protéger des mauvaises énergies ?

Vous devez effectuer des entretiens réguliers pour que l’efficacité du mala tibétain soit toujours optimale. Dans ce cas, vous devez purifier fréquemment votre mala tibétain. Pour ce faire, vous pouvez lui donner plus de vibrations positives en utilisant les géométries sacrées, notamment la fleur de vie. Les fumées de résine aromatique comme l’encens sont aussi une bonne alternative pour purifier votre lama tibétain. De plus, nettoyez régulièrement votre mala afin de débarrasser les poussières. La pratique de l’égrenage est aussi importante pour avoir un mala propre. Finalement, évitez de prendre un bain avec vos colliers mâlâ. En fait, l’eau peut endommager les matériaux qui constituent votre bijou, surtout si c’est en bois. Ainsi, ces quelques lignes sur l’entretien d’un mala tibétain vous seront utiles pour avoir un outil efficace pour se protéger des mauvaises énergies.

Géométrie sacrée : l’art de percevoir la divinité à travers les formes et les proportions
Quel modèle d’armoire à fusil choisir pour son domicile ?

Plan du site